• Les chevaux sauvages du Marais de Cré sur loir, 4 chevaux de race Konik, un hongre de 18 ans, une poulinière de 17 ans et ses 2 filles de 11 et 12 ans. Ma plus grosse expérience… 4 chevaux sauvage, 2 mois pour les socialisés et soignés Après 10 années de vie sauvage sans être manipulés et soins adaptés, ces chevaux ont développé divers problèmes. Fourbure, problèmes de pieds, non-dressés et loupés à plusieurs reprises en liberté, ils sont vite devenus grégaire envers l’humain et compliqués à approcher. Les 3 dernières années avant leurs retraits, ces chevaux avaient été fléché mais ces derniers avaient résisté aux sédatifs développant des abcès , ajoutant un autre problème aux pathologies déjà existantes . Des vidéos et photos sur des étapes que j’ai souhaité developper avec eux. Dans un 1er temps, je voulais les observer dans leurs milieux afin de mieux les comprendre, voir la hiérarchie et de commencer un travail en liberté sur place avant leurs chargements.Je devais les sociabiliser, licoler, travailler la confiance, leurs foubures, et remettre les pieds correct.. J’ai mis en place une équipe avec moi, praticienne shiatzu ( Amandine Lavigne), dentiste ( Pierre Maratier), ostéopathe (Caroline Ferry), podologue ( Guillaume Muller). J’ai contacté également pour le jour du chargement Eric Flachaire (entraineur) afin d’être à 2 pour le départ.

Les pieds ont été suivi par Guillaume Muller, Podologue. Je le remercie encore pour sa patience et persévérance car ce n’était pas une mission de toute simplicité. Les 1er parages ont été effectués 15 jours après leurs arrivée, je les avais préparé mais ils restaient très susceptible…Les 3 femelles ont été faite, l’hongre, le seul qui n’était pas atteint de fourbure avait conservé des pieds correct. Heureusement, car celui-ci a besoin de temps avant de nous les confier en toute confiance et compréhension, lui, avait vraiment été contrarié par l’homme. Avec Guillaume Muller, nous avons choisi la liberté pour le 2e parage avec Rosa. Nous avons pu mettre un travail avec le plein accord et compréhension du cheval. Belle et riche expérience.

1ere vidéo avant leurs arrivée au ranch. Je souhaitais les observer dans leurs milieux afin de les connaître tous ensemble, En liberté.. et sans contrainte. Je les ai confronté à divers situations afin de les préparer pour leurs départ et observer leurs réactions. Ainsi, pouvoir gérer au mieux le stress du chargement occasionné par la contention , le pont et le camion en lui-même.

2éme vidéo, chez moi. Le stress, les angoisses… Des étapes, des doutes.. Beaucoup de temps avec eux, de la patience, de l’observation. Ils m’ont appris énormément.